MIRANDUM

 
L'Arobase



Chacun utilise l'arobase lorsqu'il se sert de son ordinateur, en particulier lorsqu'il envoie un courriel, mais finalement très peu d'entre-nous savent comment on écrit le mot et quelle est son origine. Voici donc quelques explications et un peu d'histoire.


Giorgio Stabile, un professeur d'université de Rome, a découvert le symbole « @ » de l'ère électronique dans des lettres de marchands vénitiens datées d'il y a 500 ans. Selon Stabile, la          « chiocciola » utilisée au XVIe siècle n'avait pas la signification actuelle mais correspondait à une unité de mesure de l'époque, l'amphore.                 

En effet, @ est à l’origine le symbole de l’arroba (de l’arabe ar-roub, " le quart "), ancienne unité de capacité et de poids espagnole et portugaise.




Ce sigle est également utilisé dans les langues anglo-saxonnes, dans des formules telles que " tant de tel article @ tant l’unité ". Dans ces emplois, il est appelé " « a commercial » , et son tracé, identique à celui de l’arroba, résulterait de la ligature de l’accent grave avec le « a » de la préposition française à, autrefois d’usage courant dans le commerce international. Les commerçants américains du XIXe siècle, par exemple, avaient gardé cette habitude pour indiquer les prix sur des ardoises et des bouts de papier.  



 

En 1972, l'inventeur du courrier électronique, Ray Tomlinson, eut le plaisir d'envoyer le premier courriel (e-mail en anglais) de l'histoire. Il chercha un caractère pour séparer le nom de l'émetteur de celui de l'organisme hébergeant sa machine. Il en fallait un qui ne puisse pas se trouver dans un nom de famille et, regardant le clavier de sa machine, il choisit @, qui avait le double avantage de pouvoir signifier « at » ou « ad » et d'être très improbable dans un nom propre.


 
*
*      *
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement